Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alouettes sans tête

16 Août 2008 , Rédigé par C'est la fée Publié dans #Cuisine

Mardi, j'avais envie de faire des alouettes sans tête.

Nous voilà parties avec la Petite Fée chez mon boucher (la Maison du Charolais). Je demande des tranches fines de boeuf, dans le paleron, et du petit salé.
Le soir, avec la Petite Fée, je commence à nettoyer mon persil, à hâcher mon ail et à mélanger les deux. Puis je recoupe en plus petit les morceaux de petit salé que je mélange à la précédente préparation comme indiqué dans la Bible de la cuisine provençale "La cuisinière provençale" par Reboul chez l'éditeur Tacussel.



Puis j'ai étalé mes tranches de boeuf, dans lesquelles j'ai mis mon petit salé à l'ail et au persil, j'ai plié le tout, ficellé car je ne sais pas faire la fermeture à la boutonnière.
J'ai placé toutes mes alouettes sans tête dans ma cocotte Le Creuset et j'ai commencé à les faire cuire.

SAUF que ma grand-mère et ma mère font cuire les alouettes dans de la sauce tomate alors que le livre de cuisine les fait cuire seules puis ajoute du vin blanc et un peu de fécule ??????????

J'ai commencé à les faire cuire comme indiqué dans le livre mais j'ai arrêté au bout d'une heure car vraiment je n'ai aucun souvenir de cette préparation dans ma famille.

Le lendemain j'ai demandé à mon amoureux comment sa mère faisait les alouettes sans tête et il m'a confirmé que c'était dans de la sauce tomate.

Du coup j'ai rajouté 2 conserves de tomates concassées, et peu de tomates concentrées. J'ai mis le tout dans mon four au gaz à très basse température pendant un peu plus de 3 heures comme mon arrière-grand-mère et ma grand-mère le faisaient dans leur four à bois.

Les alouettes étaient fondantes même s'il manquait le petit quelquechose si les alouettes avaient cuit dès le début dans la sauce tomate.

Mon amoureux a aimé, la Petite Fée a aimé.

Sur 16 alouettes, il en est restait un peu. Nous les avons congelés afin de ne pas en avoir une overdose.

Morale de l'histoire :
Attention aux recettes qui parfois ont l'apparence de l'authenticité mais qui en sont éloignés dans la pratique régionale. Dommage !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article