Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faire et refaire, c’est toujours travailler

4 Juin 2008 , Rédigé par C'est la fée Publié dans #Couture

1°) Je vous ai déjà raconté que samedi dernier j’ai acheté sur le marché un tee-shirt et une petite veste de la marque IKKS à 2 € pièce.










Le seul petit souci c’est qu’il y avait un trou sur une manche de la veste et un accrochage dans le dos du tee-shirt.
J’ai réparé l’accrochage dans le dos du tee-shirt à la machine avec un point zig-zag. Le résultat passe.


Pour le trou à la manche j’ai d’abord essayé de le réparer à la machine mais le résultat était très moche.



Du coup, aujourd’hui entre midi et deux heures, au travail, j’ai enlevé la totalité de l’essai machine pour revenir à la bonne vieille méthode à la main. Le résultat est nettement mieux et surtout plus discret. N’est-ce pas ?












2°) Ce matin j’ai voulu mettre un ensemble en lin marron que j’avais confectionné l’année dernière. J’en étais tombée folle à la suite d’un passage devant la devanture d’une toute petite boutique que j’aime bien, sauf les prix pratiqués, car il y a peu d’articles mais tous sont choisis avec beaucoup de justesse.

Imaginez la même jupe










 mais en beige avec un volant plissé supplémentaire et un lacet en plus affichée 245 €, la veste extrêmement légère 345 € et un tee-shirt assorti
(le haut est en jersey et le bas reprend les volants plissés avec lacets) à 154 €.

Donc ce matin, j’enfile ma jupe, je ferme la fermeture éclair et la jupe est tombée jusqu’au bas des fesses !
Alors soit le tissu s’est distendu en le lavant mais à première vue la jupe est dans le même état que lorsque je l’ai cousu, soit je l’ai cousu avec mes mesures alors que j’étais déjà enceinte sans le savoir. Là par contre impossible de me souvenir.

Je l’ai emporté au travail où j’ai commencé à découdre un côté, le plus facile car ce n’est pas celui où il y a la fermeture éclair.

Ce soir je vais coudre le côté décousu et regarder le résultat avant de m’attaquer à la fermeture éclair.

 

3°) J’avais commandé au magazine Prima du mois d’avril la tunique présentée. Je pensais la réaliser dans un tissu voile de coton sauf que lorsque je me suis penchée sur la question hier soir les indications prévoyaient 2,10 mètres de tissu et que je n’en avais qu’un mètre. Classique !

Toujours au travail pendant ma pause déjeuner, j’ai étalé mon tissu, mon patron et j’ai commencé à couper le devant, le dos. Pour les manches je n’ai pas respecté le droit fil et j’ai pu faire rentrer les manches. Je pense qu’elles seront un peu courtes…….

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article